Film,  Journal

Soirée pop corn : Au service secret de sa Majesté

Au service secret de Sa Majesté (On Her Majesty’s Secret Service) est un film britannique réalisé par Peter Hunt en 1969. C’est le sixième opus de la série des films de James Bond, dont le scénario est directement inspiré du roman de même nom, publié par Ian Fleming en 1963. À la suite de la décision de Sean Connery d’abandonner le rôle de 007 après On ne vit que deux fois, EON Productions a sélectionné un acteur et mannequin inconnu jusqu’alors, George Lazenby, pour le remplacer. Néanmoins, durant le tournage du film, l’acteur décide que sa prestation dans ce rôle serait la seule.

james-bond.jpeg

Dans le film, Bond fait face à Ernst Stavro Blofeld (Telly Savalas) qui prévoit, grâce à un agent bactériologique (virus Omega), de stériliser l’approvisionnement alimentaire du monde : pour arriver à ses fins, il compte utiliser un groupe de jeunes femmes qu’il appelle les « Anges de la Mort » et à qui il a fait subir un lavage de cerveau dans le but de répandre le virus sur toute la planète. Au cours de sa mission, Bond rencontre Teresa di Vicenzo (Diana Rigg), dont il tombe amoureux, et que finalement il épouse.

C’est le seul film de James Bond qui a été réalisé par Peter Hunt, précédemment second réalisateur et monteur sur les films de la saga. Celui-ci a décidé, avec l’accord des producteurs Harry Saltzman et Albert R. Broccoli, de produire un film plus réaliste qui suivrait de près le roman de Fleming. Le film a été tourné en Suisse, en Angleterre et au Portugal d’ à . Bien que son exploitation en salles n’ait pas été aussi lucrative que celle de son prédécesseur. Au service secret de Sa Majesté est resté néanmoins un des films les plus rentable de 1970. Les critiques à sa sortie étaient assez inégales, car les avis portant sur la prestation de George Lazenby étaient partagés. La réputation du film s’est nettement améliorée au fil des années : il est même considéré par certains comme l’un des meilleurs James Bond.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :