burn-out
divers

Burn-Out

Coucou mes licornes, 

Comme vous pouvez le voir avec le titre, je reviens après de long mois d’absence pour vous parler de ma maladie. Et oui, je souffre de burn-out avec état dépressif moyen depuis maintenant plus d’une année. 

Je ne vous dirais pas les raisons exactes qui ont fait que j’ai « plongé » au fond du trou (car clairement cela ne concerne que moi), mais je tiens à vous expliquer ce que j’ai ressenti.

Le burn-out est une maladie psychologique qui d’après Wikipédia :  » combine une fatigue profonde, un désinvestissement de l’activité professionnelle, et un sentiment d’échec et d’incompétence dans le travail. Le syndrome d’épuisement professionnel est considéré comme le résultat d’un stress professionnel chronique (par exemple, lié à une surcharge de travail) : l’individu, ne parvenant pas à faire face aux exigences adaptatives de son environnement professionnel, voit son énergie, sa motivation et son estime de soi décliner ».

Dans mon cas, c’est de tous les aspects de ma vie dont je me suis désintéressée, car ma maladie ne venait pas seulement du milieu professionnel (même si, il a eu une grande part à jouer), mais de tous ses aspects. Personnel, professionnel…. je n’arrivais plus à rien.

 

Mes symptômes du burn-out

Pour tout dire, je n’avais pas vraiment de symptômes… Je souffrais d’insomnie…. 

En fait, je n’arrive pas à écrire cet article. Tout est encore confus, à tel point pour tout dire que je n’arrive pas à écrire. Je me suis dit que je voulais mettre des mots sur ce que je ressentais, sur ce que je pensais. Et c’est ça, le problème du burn-out. C’est que l’on n’arrive plus à penser, on n’arrive plus à faire quoi que ce soit. Même si, aujourd’hui, je …. j’arrive à me reconnecter parfois à mes pensées, même si aujourd’hui je ne pleure plus tous les jours pour un rien. Je vais mieux (mais je sais que le chemin de la guérison sera encore long). 

Je sais qu’il faut que je me mette un gros coup de pied au cul pour avancer et il y a des jours où la motivation est encore complètement inexistante. C’est pourquoi reprendre le blog, écrire cet article est un vrai challenge pour moi. Je sais que c’est un article qui est complètement décousu, mais j’ai voulu, non plutôt besoin, de l’écrire tel qu’il me venait. 
En tout cas, je tiens à vous remercier d’être toujours présent. De venir me lire, même après de long mois….

Si vous avez vécu un tel problème , une telle maladie, n’hésitez pas à m’envoyer un message à l’aide du petit bouton Messenger, ou de me laisser un commentaire. Je vous embrasse, et j’espère à tout bientôt. 

Bisous

Jess

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

I accept that my given data and my IP address is sent to a server in the USA only for the purpose of spam prevention through the Akismet program.More information on Akismet and GDPR.

%d blogueurs aiment cette page :