Journal,  Livre

J’ai lu : Un peu plus loin sur la droite

Résumé

Embusqué sur le banc 102, celui de la Contrescarpe, alors qu’il surveille la fenêtre d’un fils de député bien peu sympathique, Kehlweiler, ‘l’ Allemand’, avise une drôle de ‘bricole’ blanchâtre égarée sur une grille d’arbre… Ce petit bout d’os humain – car il s’agit de cela – l’obsède jusqu’à ce qu’il abandonne ses filatures parisiennes pour rallier Port-Nicolas, un village perdu au bout de la Bretagne. Et l’attente reprend au Café de la Halle. Depuis la salle enfumée du vieux bar, il écoute et surveille, de bière en bière, de visage en visage, et fait courir sans trêve, par les routes humides et les grèves désertes, son jeune assistant, Marc Vandoosler, le médiéviste de Debout les morts. Qui tue ?

Mon avis

Une agréable lecture, avec un style d’écriture qu’on aime ou pas, des jeux de mots, et des phrases à prendre au second degré, mais souvent reprises au 1er degré par des protagonistes atypiques.

Un enquêteur un peu loufoque, qui se promène avec un crapaud dans la poche, ex-policier qui se lance dans la recherche d’un cadavre, après avoir découvert un os de doigt de pied dans une crotte de chien.

Il faudra aussi noter le retour de nos évangélistes, avec Marc et Mathias, pour l’épauler dans son périple.

Une enquête très prenante, même si elle traîne en longueur sur quelques pages, le dénouement final est très bien rythmé et on arrive vite à la dernière page.

Note : 9/10

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

I accept that my given data and my IP address is sent to a server in the USA only for the purpose of spam prevention through the Akismet program.More information on Akismet and GDPR.

%d blogueurs aiment cette page :