Journal,  Livre

J’ai lu : L’héritière et le marchand

Résumé

Angleterre, 1560

Héritière du prieuré de Sandrock, Aphra n’a qu’un seul désir : jouir de l’isolement du lieu pour faire la lumière sur la disparition brutale de son oncle. Le trépas de l’éminent pharmacien serait-il lié à la fuite précipitée de son disciple Léon Datini, avec lequel Aphra entretenait une liaison passionnée ? Bouleversée par cette hypothèse, elle se méfie aussitôt de l’homme qui se présente un jour à la porte du monastère pour lui demander l’hospitalité. Santo Datini, séduisant palladien aux yeux de grés, se trouve en effet être le frère de Léon ! Peut-elle le croire, lorsqu’il lui assure ne chercher qu’un toit, avant de gagner une nouvelle ville de Vénétie pour son commerce ? Si elle est sûre que Santo lui cache quelque chose, Aphra décide pourtant de l’accueillir chez elle, résolue à percer le mystère qui la tourmente…

Mon avis

L’histoire était bien ficelée et pourtant quel ennui…. L’intrigue est longue à se mettre en place, l’héroïne est par moment hystérique…. J’ai mis plus d’une semaine à lire ce roman à l’eau de rose alors que d’habitude je met moins de trois jours.

Heureusement que l’histoire secondaire était présente pour me forcer à finir le livre. En conclusion, si vous pouvez passer votre chemin.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :